la voltige

La voltige aérienne, qu’est-ce-que c'est?

La voltige est un sport aérien et mécanique qui nécessite un avion spécialement adapté, suffisamment léger et motorisé pour pouvoir voler indifféremment sur le ventre ou sur le dos (grâce à une alimentation et un graissage dos du moteur). 

La voltige nécessite un avion «autorisé», c’est-à-dire exploitable en catégorie A sur le certificat de navigabilité (A pour acrobatique); son domaine de vitesse doit être suffisamment grand pour pouvoir effectuer les figures de base sans sortir du domaine de vol (entre VNE et décrochage), et sa structure capable de supporter des facteurs de charge allant en moyenne de + 6 G à – 3G. 

D’autre part, l’avion doit être équipé d’une ceinture à 5 points d’attache et d’une ceinture de sécurité supplémentaire, et le pilote d’un parachute individuel de secours. 

La voltige est un sport spectacle, d’où la nécessité d’une parfaite symbiose entre le pilote et la machine. 

La voltige s’exécute dans un volume délimité, le box; les figures doivent s’y enchaîner sous la forme d’un programme qui aura été répété au sol comme dans un ballet. 

C’est une activité codifiée, avec des figures répertoriées, qui exclue l’improvisation, et donc nécessite une formation progressive et solide.

 

Formation

En France, il existe deux niveaux de voltige, qui donnent lieu à une mention particulière sur le carnet de vol: le 1er cycle et le 2ème cycle. 

Premier cycle ou formation à la pratique de la voltige positive

Les figures sont exécutées sous facteur de charge positif, et sont représentées par les schémas suivants:

 

 

 

Boucle
(looping)

Tonneau

Rétablissement classique
(demi-boucle & demi-tonneau)

Renversement
(montée verticale, virage sur l'axe de
lacet, descente verticale)

 

Vrille
(ici 1 tour)

Retournement sous 45°
(montée à 45°, demi-tonneau, 5/8e de boucle)

Rétablissement tombé
(5/8e de boucle, demi-tonneau sous 45° en descente)

Virage dos
(ici virage)

Ce premier niveau peut s’obtenir en une quinzaine d’heures, les séances ne dépassant pas quinze à vingt minutes chacune, pour une meilleure adaptation de l’organisme. 

Deuxième cycle ou formation à la pratique de la voltige avancée et négative

Aux figures du premier cycle, s’ajoutent des figures plus complexes, réalisées sous facteur de charge négatif; c’est une étape qui demande un peu plus d’entraînement et d’accoutumance aux facteurs de charge.

On comptera une vingtaine d’heures supplémentaires pour atteindre ce niveau.

 

Liens

Voici quelques liens pour en savoir plus sur la voltige: